En guettant les bonnes destinations pas trop éloignées et abordables, j’ai eu l’occasion de partir pour une bonne semaine à Fuerteventura des Canaries. Quelques jours de pur bonheur sur une étonnante île.

Les Canaries c’est d’abord un archipel de 7 principales îles volcaniques dans l’océan atlantique,  à 150 km au large des côtes marocaines. Les premiers habitants des îles aujourd’hui tous disparus à cause des massacres des colons. Ils seraient des berbères venus d’Afrique du Nord comme les Guanches. Les îles sont aujourd’hui sous administration espagnole même si les canariens semblent beaucoup tenir à leur autonomie. Une situation faisant des espagnols continentaux les touristes les moins appréciés là-bas! Mais de l’aveux même des canariens, leur cœur bat très fort du coté de la péninsule ibérique quand leur équipe nationale de football, la Roja accompli des merveilles dans les divers tournois internationaux.

Furteventura est la deuxième plus grande île de l’archipel. Moins touristique que Ténerife, elle attire malgré tout beaucoup de voyageurs (allemands et anglais en majorité) grâce à ses nombreux atouts.

L’île est avant tout une destination soleil garanti. Je me souviens qu’une fois en fin d’après-midi lors de mon séjour là-bas, voyant de gros nuages noirs dans le ciel je me suis résolu à rester à mon hôtel pour ne pas essuyer un orage. Pas une seule goutte ne tomba et j’appris le lendemain que sur l’île, il pleuvait une fois ou un peu plus par an … les bonnes années! Ceci n’arrivant en général qu’en hiver et j’y étais en juin :-) De ce coté là, aucun souci donc. Il fait toujours beau à Fuerteventura; ce qui permet de profiter pleinement des belles plages qui bordent l’île. La faible pluviométrie a également une incidence naturelle sur l’île, Fuerteventura est très aride et cela donne une impression assez étrange et amusante d’être sur une plage et d’avoir un « désert » dans le dos à quelques dizaines de mètres.

Lors de mon séjour je m’étais posé à Corralejo. Un petit village de pêcheurs devenu un grand centre de tourisme avec ses hôtels, ses restaurants, ses plages et sa position géographique avantageuse. En effet la ville de Corralejo est à l’extrémité Nord du parc naturel Corralejo, qui est en réalité un immense banc de sable en bord de mer. On entend parfois là-bas que ce banc de sable est un bout du Sahara emprisonné sur l’île mais en réalité, le sable du parc est  composé de minuscules débris de coquillages que les vagues remontent du fond de l’océan. Toujours est-il que le parc offre une vaste étendue de balade ou de randonnée en bord de mer quand on aime marcher. Pour la baignade, attention certaines plages pas très éloignées de l’hotel Riu palace sont fréquentées par les nudistes.

Facade Hotel - Fuerte Ventura

Corralejo – Fuerteventura

Corralejo est également une porte sur l’île de Lanzarote. Une autre merveille des Canaries magnifiquement mise en valeur par les oeuvres de l’architecte Cesar Manrique. Il faudrait un autre billet pour parler de Lanzarote mais si vous voulez profiter d’un séjour à Fuerteventura pour y allez, sachez que c’est bien possible et même très simple à partir de Corralejo. Plusieurs compagnies proposent des excursions. Les prix sont en général alignés d’une agence à une autres mais n’hésitez pas à comparer et à négocier. Si vous souhaitez louer une voiture et visiter Lanzarote par vos propres moyens, vous pourrez également le faire. Certaines agences vous permettent même de prendre un Ferry avec votre voiture de location et de la rendre sur Lanzarote.

Les voitures de location, justement il serait dommage de s’en passer à Fuerteventura pour deux raisons. L île étant détaxée, le prix de l’essence est très abordable et le coût de la location tout aussi bas. En plus de cela, Fuerte Ventura fait à peine 130km en longueur, ce qui permet de traverser l’île aisément d’un bout à l’autre. Si vous le faites , vous ne le regretterez pas tant les paysages que vous traverserez sont beaux. Les vastes plaines  désertiques, les montagnes ocres, dorées et les petits villages de pêcheurs vous donnerons l’impression d’être dans un autre monde. Quelques villes étapes à ne pas manquer : El Cotillo, la Oliva, Antigua et également Costa Calma si vous allez dans le sud de l’île.

Paysage - Fuerte Ventura

Paysage – Fuerte Ventura

Pour finir ce billet, je vais revenir sur un point que j’avais évoqué rapidement plus haut. Toute l’île est détaxée et le coût de l’essence n’est évidemment pas le seul avantage. Vous trouverez donc dans les magasins beaucoup de produits à des prix très intéressants y compris (surtout?) les appareils électroniques, les produits cosmétiques et les vêtements.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Après ma déclaration d’amour à Etretat, je vous propose dans ce billet un autre petit retour sur le...

Dans une petite ville de Normandie, jadis paisible village de pêcheurs, je me dévoile aux Hommes....

Comme je vous l’avais déjà raconté ici, j’ai eu l’occasion de passer une petite semaine de vacances à...

Laisser un commentaire

CommentLuv badge