Je viens de boucler dans un immense bonheur la première année d’un voyage bien particulier, mais d’un voyage tout de même, celui qui dure toute une vie et dans lequel on s’embarque avec beaucoup plus d’intensité que les autres. En effet, cela fait un an maintenant que je suis papa!  J’ai passé beaucoup moins de temps durant cette année à partir à la découverte d’autres endroits du monde comme j’en avais pris l’habitude, mais comme vous le verrez dans les prochaines lignes, le nouveau périple dans lequel je me suis lancé est au moins tout aussi excitant.

Oui! Car il s’agit bien d’un voyage! Et comme pour tout voyage digne du nom, tout commence par la préparation d’une valise, celle de maternité! En général, la maternité ne se trouve pas bien loin (il faut l’espérer en tout cas!) du lieu d’habitation mais il n’est pas question de négliger la préparation de la valise pour autant. Les oublis peuvent poser quelques soucis en voyage et même pour un voyage de proximité, il serait toujours préférable de ne pas passer son temps à se lancer dans des expéditions maison-maternité. Croyez moi, vous aurez bien d’autres chats à fouetter :-)

La maternité

Evidemment tout ne commence pas à la maternité, pour me concentrer sur l’arrivée de bébé et de la vie avec lui, je vais volontairement faire l’impasse sur les mois de grossesse. Cela dit, j’aimerais quand même préciser que ce sont des moments très riches et très passionnants dont on pourrait longuement parler. Des techniques très à la mode comme l’haptonomie (que je recommande!) permettent de communiquer avec votre enfant in utero et d’amorcer la relation avec lui. Ceci vaut particulièrement pour les pères, les mamans ayant de fait, une relation complètement fusionnelle avec cette petite graine qui pousse dans leur ventre.

Revenons à notre grand voyage, à la découverte de ce nouvel hôte et invité à la fois. La valise bien fixée dans la voiture, nous nous mettons en route pour la maternité. A l’accueil, nous marmonnons un  truc à la réceptionniste qui n’a sans doute rien compris mais qui a bien saisi l’urgence du moment. Dans un petit sourire, elle nous indique vers où nous orienter tout en prévenant les sage-femmes de notre arrivée. La confirmation tombera assez vite, le décollage du vol est bien imminent, nous sommes priés de bien nous asseoir dans nos sièges et d’attacher nos ceintures. Il s’agissait en réalité de rejoindre la salle de travail et de préparer au mieux la future maman à faire venir au monde le bébé. A ce moment, il y aura deux scénarii possibles pour vous messieurs. Soit votre compagne a une péridurale, dans ce cas vous risquez de trouver le temps long; ou soit elle n’en a pas et là, vous serez grandement sollicité pour l’aider au mieux à évacuer la douleur à chacune des contractions. Dans tous les cas, vous saviez que ce voyage ne serait pas des plus simples mais, à raison, la magie ultime de la destination a fini d’évacuer vos derniers doutes.

La naissance de bébé

L’arrivée vaut en effet tous les superlatifs! On a beau être préparé, on est forcément déstabilisé. Malgré les récits de famille, les histoires des amis qui sont déjà passés par la, les livres de préparation à la parentalité etc…, rien ne vaut une prise directe avec cette réalité. On entend souvent que les mamans sont tout de suite en communion avec leur bébé et qu’il faut un petit temps d’adaptation aux papas. Mon expérience personnelle conforte bien cette théorie. J’étais tout de suite envahi par une joie immense et une grande excitation mais j’étais à la fois un peu perdu. Une situation qui se prête encore une fois à l’analogie du voyage, où par exemple, quand on arrive dans un nouveau pays, le plaisir et la joie d’arriver dans cet endroit tant rêvé peut se mêler à l’appréhension de mettre les pieds dans un lieu totalement inconnu. Dans les deux cas, la soif de découverte ne s’en trouve que plus renforcée; ce qui est une très bonne chose car avec une certitude absolue, les jours d’après en sont toujours remplis.

Les premiers jours

Les premiers jours (premiers mois?) de bébé sont une période d’apprentissage pour tout le monde! Bébé découvre le monde et vous découvrez votre nouveau monde, la vie avec lui. Au début on a un peu de mal à se comprendre, chacun doit apprendre les codes, les habitudes de l’autre. De plus, on ne parle pas la même langue! Celle de bébé ne comporte qu’un seul mot, les pleurs, et il a beau ne pas être très compréhensible, il est souvent très bavard :-) . La bonne nouvelle, c’est que tout ce petit monde fait des progrès assez vite et un véritable dialogue s’installe peu à peu. J’ai souvent entendu des parents raconter que les premiers mois étaient les moins intéressants car justement on ne peut pas encore vraiment communiquer avec bébé. Je récuse totalement cette idée, il y a beaucoup de plaisirs simples à partager avec bébé à tout moment. Quand je repense par exemple à la sensation que me procurait le seul fait de serrer son petit corps tout chaud contre moi lors de ses premiers jours, je me dis que je n’avais pas besoin de grand chose de plus.

Je pense donc qu’il faut profiter de tous les âges, tous les petits plaisirs pour justement savourer encore plus les premiers vrais échanges avec bébé. Evidemment, il n’est pas question de nier que la relation devient tout autre quand bébé se met à rire aux éclats à chacune de vos grimaces, à vouloir s’agripper à vous pour jouer, à vous faire comprendre directement ses envies, ses joies mais aussi ses peurs. C’est en général le moment où les parents se transforment eux mêmes en grands enfants. Quand je vous disais que chacun va un peu dans le sens de l’autre! Pour mon cas personnel, je dois vous avouer que j’ai fait une immersion totale dans son univers. Je suis persuadé que quelque part dans sa petite tête, mon fils doit s’imaginer que je suis juste un modèle grand format de ses jouets.

Comme vous pouvez le voir, en une année, le chemin parcouru est déjà très long mais on peut difficilement s’en rendre compte. Heureusement que les photos existent pour nous donner quelques repères. Ce chemin devient insignifiant en regard des nouvelles marches à gravir, des nouveaux paliers à franchir, des nouvelles découvertes à faire.  Ça tombe bien, si vous êtes ici, c’est que vous aimez le voyage!

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Les grands voyageurs sont souvent inquiets de ne plus pouvoir s’adonner à leur passion une fois...

Lors de mon dernier voyage à Lomé au Togo, j’ai fait une découverte des plus intéressante. J’y...

Voyager seul ou à deux avec son(sa) conjoint(e) ne présente plus réellement de difficultés...

2 Commentaires
 
  1. Laurent 6 juillet 2016 à 19 h 29 min Répondre

    Et bien toutes mes félicitations (avec une année de retard pour le coup) pour ce nouveau voyage Ray :-)

    • Rhay 6 juillet 2016 à 23 h 00 min Répondre

      Merci beaucoup Laurent! Heureux de te revoir ici :-)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge