Voyager seul ou à deux avec son(sa) conjoint(e) ne présente plus réellement de difficultés aujourd’hui. Une fois qu’on a pris ses marques, la préparation et le déroulement du voyage se passent globalement bien. Toutefois, quand un enfant arrive dans le foyer d’un couple de voyageurs, toute la machine complètement rodée et merveilleusement bien réglée s’enraille un peu et cela peu vite dérouter. Ma récente paternité m’a fait acquérir une toute nouvelle expérience en matière de voyage que j’aimerais partager avec vous aujourd’hui.

Tout d’abord même s’il y a une nouvelle organisation à mettre en place, sachez tout de suite qu’il n’y a pas non plus de révolution à accomplir pour voyager avec bébé. Beaucoup de choses sont quand même faites aujourd’hui pour limiter les contraintes et permettre aux parents de voyager avec leurs enfants (à partir de deux semaines de vie en général). Il s’agira surtout de tirer le meilleur parti des différents choix qui s’offriront à vous pour vous faciliter la vie. Il n’y a donc pas d’angoisse particulière à avoir avant le voyage, bébé le ressent assez vite et cela ne fera qu’empirer les choses.

Parmi les éléments auxquels vous devez consacrer un peu de temps, il y a en premier lieu, le choix de la compagnie. Certaines d’entre elles proposent des formules permettant de prendre une poussette en plus des bagages sans vous facturer de supplément. N’hésitez donc pas à vous renseigner! Une fois la compagnie choisie, vous pourrez vous attaquer à une autre question épineuse, quoi prendre pour bébé?

bébé avion

 

Les limitations de poids, surtout pour les vols low cost ne vous permettront pas de partir avec toute la maison, il faudra donc laisser de côté tout ce qui n’est pas nécessaire. Prévoyez deux à trois vêtements par jour pour bébé et au moins 3 pour les couches. Ça parait peu mais vous verrez que tout ça prend vite de la place surtout qu’il faudra aussi prendre dans vos bagages son lait, ses produits de bain, de change etc… Concernant les produits de change, il convient de prendre en petit conditionnement tout le nécessaire pour réaliser une opération de dernière minute. L’estomac et les intestins de bébé n’étant pas encore sous contrôle, tout peut arriver à tout moment. Pour cette même raison, je ne saurais trop vous recommander d’ajouter une petite heure de marge à vos temps habituels avant vos départs en voyage. Cela vous permettra de gérer plus sereinement les différents imprévus qui risquent de se présenter à vous.

A l’aéroport, une fois vos bagages enregistrés et la poussette avec, vous n’aurez pas d’autre choix que de porter bébé. C’est à ce moment qu’une écharpe de portage pourra vous sauver la vie. Entre les attentes, les petits déplacements et autres, vous apprécierez particulièrement de pouvoir porter bébé et disposer de vos mains libres. Sachez que pour passer les portiques des douanes, vous ne pourrez pas garder bébé dans son écharpe. S’il tient assis, vous pourrez toujours le poser et le récupérer une fois que vous aurez passé le contrôle vous même. Mais si ce n’est pas le cas, il faudra le confier à votre conjoint(e) ou à un douanier si vous voyager seul.

bebe dans valise

Pour que le voyage ne soit pas une expérience douloureuse pour vous et pour bébé, essayez de faire en sorte que bébé soit assoupi pendant le vol, idéalement dans l’état léthargique dans lequel il se trouve après une bonne tétée, ou une bonne partie de biberon. Évitez dans la mesure du possible que le vol ne coïncide avec le moment ou bébé est en super forme et ou ses cordes vocales sont bien dégagées, le vol risquerait de vous sembler long à vous et à vos voisins.

Quelques dernières recommandations avant de vos laisser, lorsque nous ressentons des différences de pression, nous avons le réflexe de déglutir pour soulager nos oreilles. Bébé ne sachant pas encore comment gérer cette situation, il faudra l’aider lors des phases de décollage et surtout d’atterrissage en lui donnant à boire ou à grignoter si sa diversification alimentaire est déjà en place. C’est une méthode plutôt efficace et ça vous évite de subir une grosse colère parce qu’il a mal aux oreilles. Pour finir, n’hésitez pas à demander de l’aide quand vous en avez besoin. Ayez foi en la capacité de votre petit bout à attendrir tout le monde; les gens sont généralement à leur meilleur face aux enfants.

En résumé

  • Attention au choix de la compagnie si vous voyagez seul
  • Prendre de la marge sur l’heure de départ
  • Prendre le nécessaire en petit conditionnement pour un change d’urgence
  • Se munir d’une écharpe de portage, très pratique à l’aéroport
  • Donner à boire à bébé pendant le décollage et l’atterrissage

A propos de l'auteur

Articles similaires

Je viens de boucler dans un immense bonheur la première année d’un voyage bien particulier, mais...

Les grands voyageurs sont souvent inquiets de ne plus pouvoir s’adonner à leur passion une fois...

Lors de mon dernier voyage à Lomé au Togo, j’ai fait une découverte des plus intéressante. J’y...

Laisser un commentaire

CommentLuv badge