Visite de la Maison de la Baie de Somme, le musée de la baie !

visite de la maison de la baie de somme

La Baie de Somme une des plus importantes baies du monde, est l’un des plus beaux joyaux naturels de toute la France. C’est un site d’une grande richesse écologique qui attire les amoureux de la nature, de toute l’Europe. Pour la valoriser et vulgariser tous ses éléments culturels, elle dispose d’un magnifique et riche musée. La Maison de la Baie de Somme, est un espace dédié à la baie, son histoire, sa faune extraordinaire et aux Hommes qui la font vivre. Dans cet article, je vous emmène faire une visite de la Maison de la baie de Somme, un musée d’histoire naturelle très passionnant !

Informations pratiques

Comment aller à la Maison de la Baie de Somme

aller a la maison de la baie de somme

La Maison de la baie de Somme se trouve entre les villes de Saint-Valéry-Sur-Somme et Cayeux-Sur-Mer, deux communes très touristiques de la baie. Son adresse exacte est : carrefour du Hourdel, Ferme du petit Teratu, 80230 Lanchéres. Elle est facilement accessible en voiture depuis les grandes villes suivantes :

  • Abbeville : 30min.
  • Amiens : 1h.
  • Lille : 2h15.
  • Paris : 2h30.

Le musée se voulant une destination écomobile, il encourage aussi beaucoup les déplacements en transports en commun. Ainsi pour aller à la Maison de la baie de Somme, vous pouvez aussi prendre le train jusqu’aux gares d’Abbeville, de Noyelles-sur-Mer ou de Rue. Ensuite vous pourrez rejoindre le site grâce aux bus du réseau trans80.

Horaires d’ouverture et prix

La Maison de la Baie de Somme est ouverte 6 mois dans l’année, habituellement du 01/04 au 31/10. Le musée est fermé en automne et en hiver ou la météo est de toute façon moins propice à sa découverte.

Les tarifs de base du musée sont de 12€ par adulte et 6,5€ par enfant. Mais sous certaines conditions, vous pourrez bénéficier de tarifs réduits.

Aux Origines de la Maison de la Baie de Somme

baie de somme vue du ciel

La Maison de la baie de Somme occupe le territoire d’une ancienne ferme, ayant appartenu à un habitant de Lanchères, du nom de Gaston Helleville. Ce dernier, grand amoureux des oiseaux, donna la ferme en héritage à son village, pour qu’un hommage y soit rendu à ses animaux préférés. La commune de Lanchères demandera ensuite l’aide du syndicat mixte Baie de Somme, Grand littoral Picard pour développer le site. De cette collaboration naitra un premier musée qui portera le nom de Maison de l’Oiseau. Les deux institutions vont alors rapidement acquérir, une collection de 350 espèces d’oiseaux appartenant à un célèbre collectionneur régional pour les exposer au public. Ce magnifique effort permettra alors de réaliser pleinement, le dernier voeu de Gaston Helleville.

En 2007, les institutions locales décidèrent de donner plus de visibilité à toute la Baie. Le but affiché était de mettre en avant, tous les ses autres naturels du site. La Maison de l’oiseau deviendra alors la Maison de la Baie de Somme. Ainsi même si le musée gardera toujours une place prépondérante pour l’ornithologie, il permettra désormais de mettre en avant toute la richesse de la faune et de la flore de la baie. La Maison de la Baie de Somme est même reconnue aujourd’hui centre d’interprétation des paysages du grand site de France Baie de Somme. C’est le seul musée de la Baie de Somme qui permette de comprendre toutes les richesses naturelles de la baie.

Que voir à la Maison de la Baie de Somme ?

Le musée de la Baie de Somme est organisé en deux grandes parties. Un espace couvert réparties en différentes salles avec chacune une thématique précise. Et aussi un espace extérieur très beau avec une marre et des postes d’observation. Pour savoir que voir à la Maison de la Baie de Somme lors de votre visite, nous allons passer en revue les différents locaux d’exposition du musée.

Salle 1 : L’estuaire

evolution de la baie de somme

Cette première salle des espaces couverts du musée, est dédiée à la géographie de la Baie de Somme. Elle décrit l’estuaire qui la constitue et aussi les autres reliefs qui ont façonné ses paysages. Vous y découvrirez plusieurs maquettes, qui relatent l’impressionnante évolution de la baie au cours du temps. Avec les différentes illustrations, vous pourrez voir comment certains territoires, qui sont occupés par des villes entières aujourd’hui, ont progressivement émergés après le retrait de la mer.

La salle de l’estuaire vous permettra également d’enrichir votre culture sur les sols de la baie. Vous y apprendrez notamment qu’ils sont constitués de deux zones : La slikke, composée de vasière et de bancs de sables. C’est une zone qui est entièrement recouverte à chaque marée, ce qui lui a permis de développer une faune spécifique très riche et diversifiée. On y trouve des vers, mollusques et autres crustacés qui constituent une nourriture abondante pour les oiseaux. C’est donc la slikke qui a fait de la Baie de Somme un véritable territoire ornithologique, et un endroit aussi prisé des oiseaux.

reconstitution slikke et schorre

La seconde zone s’appelle le schorre. On trouve aussi les noms de pré-salé, mollière ou herbu. Elle n’est recouverte que lors des grandes marées, ce qui lui permet de développer une végétation plus fournie. C’est une zone de prairie naturelle qui a permis la mise en place d’un élevage de qualité. Ce sont ces conditions qui permettent de trouver dans la Baie de Somme, des agneaux de pré salé dont la viande est particulièrement appréciée.

Salle 2 : La migration

maison de la baie de somme - migration

La salle de la migration vous permettra de vous cultiver sur certains oiseaux, qui ne sont que des invités saisonniers de la baie. En effet, la Baie de Somme et une bonne partie du littoral picard, se trouve sur l’axe de migration de nombreux oiseaux. La migration des oiseaux est un phénomène qui a longtemps intrigué les hommes de la baie. Plusieurs explications parfois surnaturelles étaient imaginées, pour comprendre pourquoi certains oiseaux ne pouvaient être observés qu’à certaines périodes de l’année. Ainsi de vieilles croyances laissaient entendre que les oies s’envolaient vers la lune !

Ce n’est que très tardivement que la science permettra de comprendre ce grand voyage des oiseaux. On comprendra alors que certaines espèces doivent, par moments quitter la baie, pour satisfaire leurs besoins physiologiques. Ainsi, pour trouver leur nourriture, où un climat auquel ils sont plus adaptés, ils doivent voler vers des contrées parfois très lointaines.

De telles expéditions demandant énormément d’efforts, de nombreuses espèces viennent prendre des forces dans la baie. Ils viennent donc se préparer et s’alimenter suffisamment pour affronter leur long voyage. Ces espaces contribuent ainsi à la diversité de la population ornithologique de la baie, pendant toute leur période de préparation. Ils cohabitent alors avec les espèces locales, qui pour certaines migrent aussi pendant cette période de l’année. C’est le cas par exemple des oiseaux insectivores qui quittent la région en hiver.

Dans cette salle, vous pourrez aussi découvrir des chiffres interessants sur les migrations. Vous pourriez même être ébahi par les prouesses que peuvent réaliser certains oiseaux.

Salle 3 : A la découverte du littoral picard

oiseaux picardie

Comme je vous l’indiquais un peu plus haut, la Maison de la Baie de Somme s’est donnée pour mission de promouvoir l’ensemble de la baie. Dans la salle 3 du musée, vous aurez donc le plaisir de voir une reconstitution des oiseaux dans leur environnement naturel.

Grâce à un très impressionnant travail de taxidermie, vous aurez l’impression d’être en face d’animaux vivants. Vous aurez vraiment l’impression que les animaux pourraient bouger d’un instant à un autre. Seuls quelques rares éléments de décor un peu grossier, vous ramèneront à la réalité. La Salle 3 permet de se rendre compte de l’extraordinaire variété de la faune et de la flore de la baie. Vous pourrez y voir une grande variété d’animaux, tous aussi curieux les uns que les autres. Avec leurs couleurs vives de leurs plumes, la forme de leurs têtes, leurs becs aux formes originales, c’est tout un monde qui s’ouvrira sous vos yeux.

decouverte littoral picard

En plus de la diversité d’oiseaux, les reconstitutions de la salle 3 vous permettront de aussi de vous rendre compte des spécificités de la flore. Vous pourrez aussi voir toutes les spécificités de la côte picarde à travers ses impressionnantes falaises ou ses plages de galets. Tout ceci pourrait vous donner des envies de faire d’autres visites dans la région. A Ault par exemple vous pourrez retrouver les belles falaises que le musée vous aura laissé entrevoir par ses maquettes.

Salle 4 : Les oiseaux champions du monde

oiseaux champions du monde - acheopteryx

Pour continuer à enrichir votre culture sur les oiseaux, vous trouverez dans la salle 4 des oiseaux avec des caractéristiques singulières. Ainsi dès l’entrée de la salle vous trouverez dans une des premières vitrines, l’oiseau le plus grand du monde à coté du plus petit. La plus grande, une autruche donc, pose à coté d’un minuscule colibri d’Helene, le plus petit oiseau du monde. Leur différence de taille est absolument phénoménale. Une autruche peut mesurer jusqu’à 2,8m et peser 120kg alors que le colibri d’Helene n’est guère plus grand qu’un gros insecte.

maison de la baie de somme - bécasse des bois

Une fois que vous serez lancé dans la thématique de cette salle, vous continuerez à faire d’autres découvertes très interessantes. En plus des tailles, vous verrez d’autres oiseaux qui possèdent d’autres records. Ainsi vous pourrez admirer l’oiseau avec le plus long bec, le plus rapide en piqué, ou encore le plus fainéant. Vous pourrez voir aussi d’autres oiseaux avec des facultés hors normes, ou capable de réalisations que vous n’auriez pas imaginé. C’est le cas par exemple de la Bécasse des bois qui est un véritable médecin. Elle peut se faire des emplâtres de boues ou de mousse pour soigner ses blessures.

La salle 4 est donc une salle où vous pourrez vraiment enrichir votre culture sur les oiseaux et les différents records détenus par certains d’entre eux. Vous y trouverez aussi une reconstitution de l’Archéoptéryx. C’et l’ancêtre le plus lointain des oiseaux qui volait il y a 175 millions d’années. Sa morphologie permet de voir la transition entre les dinosaures et les oiseaux que nous connaissons aujourd’hui.

Parcours extérieur

parcours extérieur

Le musée de la baie de Somme vous propose aussi des exposions en plein air pour vous sortir un peu de ses salles couvertes. Le site dispose donc d’une grande cour intérieure, aménagée en parcours de découverte. Lors de votre visite, c’est un moment qui vous permettra de reprendre contact avec la nature, après avoir appris des choses passionnantes dans les salles.

Sur le parcours extérieur, vous trouverez des panneaux géants, présentants quelques oiseaux avec leurs caractéristiques. C’est également une exposition d’oiseaux mais le cadre et le contexte étant différents, vous pourrez aussi l’apprécier d’une autre façon. Mais vous trouverez surtout une grande marre au centre de la cour, peuplée de nombreux oiseaux en chair et en os. Ils évoluent librement dans l’eau ou tout autour, et vous pourrez passer un petit moment à les admirer. Leur présence rappelle que la Maison de la Baie de Somme n’est pas seulement un musée mais tout un espace dédié aux ressources naturelles de la baie.

poste d'observation

Maison de la baie de Somme – Poste d’observation

En continuant votre tour dans le parcours extérieur, vous aurez à passer sur une passerelle en bois au dessus de la marre. Elle vous mènera à un poste d’observation pour voir les animaux. A l’intérieur du poste, vous trouverez encore d’autres notes d’informations sur les petits animaux de la mare.

L’espace extérieur du musée est aussi l’endroit où vous pourrez faire une petite pause pendant votre visite. Des tables de picnic sont disponibles pour le public, et vous pourrez en profiter pour passer quelques moments de détente.

Salle 6 : Les phoques

visite de la maison de la baie de somme - phoque

Maison de la baie de Somme – Phoque

Lors de votre visite de la Maison de la baie de Somme, vous aurez aussi le plaisir d’apprendre des choses interessantes sur les phoques. Ces animaux, qui sont de véritables emblèmes de la baie ne pouvaient que figurer dans le musée. Pour cela, une salle d’exposition toute entière leur est dédiée.

Dès l’entrée de la salle 6, vous serez donc accueilli par un grand phoque naturalisé avec ses yeux globuleux et ses petites moustaches charmantes. Vous pourrez voir de plus près que jamais la plus grande star de toute la baie. L’animal se livre sous toutes ses coutures et vous pourrez observer toutes les facettes de sa morphologie. Ceci qui ne manque pas de révéler sa vraie nature, beaucoup moins attendrissante.

Si les phoques ont en effet des têtes de parfaits poupons, ils sont aussi de grands chasseurs pourvus de puissantes canines. Toute leur dentition est en réalité très impressionnante et leur permet de s’adapter à différents régimes carnivores. Ce sont autant de choses que vous pourrez voir dans la Maison de la baie de Somme, dans la salle des phoques.

Mais rassurez vous, pour autant, tout ceci ne vous fera pas passer l’envie de les prendre dans vos bras quand vous pourrez les observer dans la nature. Leur bouille est absolument irrésistible.

Dans la salle 6, vous pourrez apprendre beaucoup d’autres choses sur les phoques, comme leurs habitats de prédilection, ou pourquoi ils aiment autant la baie de Somme. Vous saurez aussi comment leur corps si peu adapté aux conditions terrestres, devient un viritable atout dans l’eau.

Salle 7 : Les blettes picardes

blettes picardes

Blettes picardes

Visiter la Maison de la baie de Somme, c’est aussi en apprendre un peu plus sur des éléments de la culture locale. Lors d’un séjour dans la baie de Somme, vous pourriez tomber sur quelques curiosités autour de certains points d’eau.

Les blettes picardes sont des leurres disposés par des chasseurs autour des mares. Leur but est d’attirer le gibier d’eau pour pouvoir l’abattre. Ainsi canards, oies ou autres oiseaux pensant rejoindre d’autres animaux de leur espèce, se font prendre au piège. C’est une technique de chasse pratiquée à différents endroits du globe mais qui est devenu un vrai art local.

Les sont de véritables petites sculptures d’oiseaux d’eau dont la fabrication fait entièrement partie du patrimoine culturel local. Si aujourd’hui elles sont produites dans des usines, elles ont longtemps été l’oeuvre d’artisans locaux. Ils façonnaient donc le bois avec beaucoup de patience pour réaliser des leurres les plus ressemblant possible.

Le musée dispose d’une impressionnante collection de blettes picardes. Lors de votre visite de la Maison de la baie de Somme, vous pourrez donc aller voir de plus près ces fameux animaux de bois. Les blettes picardes font partie de la culture populaire locale et du paysage de la baie.

Visite de la Maison de la baie de Somme : l’avis du librevoyageur

avis maison de la baie de somme

La maison de la baie de Somme est le seul grand musée de la baie. Si vous êtes un amoureux des oiseaux, vous y passerez un moment absolument intense. La grande diversité des espèces couvertes et toutes informations culturelles, vous feront entrer pleinement dans le monde des oiseaux.

Mais même si l’ornithologie ne vous intéresse pas particulièrement, vous pourriez vous découvrir une passion en y allant faire un tour. C’est un peu mon cas personnel. Avant ma visite de la maison de la baie de Somme, je n’avais pas un intérêt particulier pour les oiseaux mais j’ai passé un très bon moment pendant la visite. De plus, le musée n’étant plus uniquement dédié aux oiseaux, vous pourrez apprendre de nombreuses choses sur toute la baie.

Je vous recommande donc vivement de faire une visite de la maison de la baie de Somme si vous passez dans la baie. C’est une sortie culturelle très enrichissante que vous pourriez faire dans l’une des plus belles baies du monde !

Fermé