Utiliser les services de sa banque à l’étranger a beaucoup d’implications. Pour maitriser son budget et ne pas s’ajouter des frais supplémentaires, il est important de bien choisir sa banque en voyage. La tarification des services habituelles peut s’envoler et vous engendrer des dépenses imprévues. Tour d’horizon des solutions dont vous disposer pour ne pas vous ruiner en consommant à l’étranger.

Banque en voyage  : les points d’attention

Avant de passer en revue les différents types de banque et ce qu’elle propose aux voyageurs, je voudrais rappeler quelques points importants. Comme nous le verrons plus tard dans l’article, ces points vont nous servir à déterminer la meilleure banque en voyage.

  • retrait : que propose l’établissement pour retirer de l’argent à l’étranger? Quelles commissions?
  • paiement direct : quels frais supplémentaires engendre l’utilisation de ma carte bancaire à l’étranger?
  • Les frais de change : quel banque en voyage choisir pour les réduire ou les éliminer?
  • Accompagnement : quel accompagnement propose la banque pour l’utilisation de ses services à l’étranger. De quel support pourriez vous bénéficier en cas de problème?

Banque en voyage :  les établissements classiques

banque en voyage - librevoyageur banque en voyage - librevoyageur

banque en voyage - librevoyageur

 

Les banques classiques sont les banques usuels que nous utilisons tous les jours. Il s’agit des établissements avec une agence physique et un conseiller que vous pouvez rencontrer à la demande. Nous en avons tous une pour gérer notre vie de tous les jours. Partir avec sa banque classique en voyage est le choix par défaut et celui que beaucoup de gens font par facilité. On a ainsi qu’un compte bancaire avec la carte qui lui est associée pour ses achats, en France et à l’étranger. Ce n’est malheureusement pas le meilleur choix en regard des points clés évoqués juste au dessus. Partir en voyage avec une banque traditionnelle est même le choix le moins économique!

Retrait : Les banques classiques appliquent deux règles. Dans la zone euro, aucun changement n’est à noter par rapport aux règles en vigueur en France. Vous bénéficiez des mêmes conditions qui en général vous permettent de retirer de l’argent gratuitement dans votre établissement ou dans une banque partenaire. Les frais supplémentaires n’étant appliqués qu’à partir de 3 retraits dans une banque concurrente.

En dehors de la zone euro, chaque établissement applique une commission en deux parties. Une fixe de 3,2€ en moyenne et une autre en pourcentage du montant retiré. En moyenne, cette deuxième commission rest de 2,5%.  On voit tout de suite qu’on paye autant de commission fixe qu’on fait de retrait. Il vaut donc mieux faire un gros retrait plutôt que de multiplier les petits. Par exemple si vous retirez 500€, il vous en coutera : 3,2 + 500 * 0,025 = 15,7€. En revanche si vous retirer 5 fois 100€ vous aurez à payer en commission : 5 * (3,2 + 100 * 0,025) = 28,5€ ! C’est absolument excessif; vous l’aurez compris, si vous devez retirer de l’argent avec votre banque en voyage, il faut absolument éviter les retraits multiples.

Paiement direct : Plus interessant que de retirer de l’argent pour payer, régler directement ses achats avec sa carte bancaire. La encore, la zone euro est plus avantageuse car les paiement sont gratuits. Pour le reste du monde les commissions fixes sont beaucoup plus faibles : 0,20€. La partie en pourcentage du montant réglé reste de 2,5%. Si nous reprenons notre exemple de tout à l’heure. Si vous souhaiter régler un achat de 500 euro, en payant directement avec votre carte bancaire, il ne vous sera prélevé que 12,7€ en plus.

A noter qu’au montant de la commission, il faut ajouter les frais liés à la conversion dans la monnaie locale. Ce sont les frais de change. Ils sont déterminés en fonction du taux de change établit par la banque de France. Les banques entretiennent souvent le mystère sur le taux de change appliqué entre celui de la veille de la transaction ou celui du jour. Mais dans tous les cas ce sera l’un ou l’autre et il vous sera difficile d’économiser sur ces derniers frais. Il existe tout de même des solutions; je reviendrai sur ce point.

Accompagnement aux voyageurs : vous l’aurez deviné, les banques classiques prennent des commissions importantes. Il fallait donc qu’elles se rattrapent sur un point pour « justifier » le coût élevé du service. L’accompagnement aux voyageurs est leur principal avantage. Elles proposent en général une assistance réactive et vous prennent plus facilement en charge quand vous avez un souci ou quand vous êtes victime de fraude à la carte bancaire.

Un petit exemple, lors d’un voyage que j’ai fait à Porto au Portugal. La compagnie aérienne en faisant une erreur m’avait débité deux fois du prix du billet. Ma banque avait trouvé que ce deuxième prélèvement était étrange et m’en avait prévenu. Ceci m’avait permis de vite réagir et le conseiller m’avait même proposé de me rappeler plus tard une fois le problème résolu pour m’économiser une communication internationale!

Banque en voyage : les banques en lignes

banque en voyage - librevoyageur banque en voyage - librevoyageur

Pour réduire les frais de banque en voyage, les établissement en lignes peuvent représenter une alternative interessante. Une banque en ligne est une banque dont les services sont uniquement proposées sur internet. Pas d’agence physique, pas de conseiller que vous pouvez rencontrer, tout est dématérialisé. Les banques en lignes appartiennent toutes à des banques classiques. C’est un service alternatif qu’elles proposent pour fournir des services bancaires à bas coût, en faisant l’économie des structures physiques.

Ceci poussent beaucoup de personnes (de moins en moins tout de même) à les considérer comme des banques au rabais. Personnellement ça ne me pose pas plus de problème d’avoir mon conseiller au bout d’un téléphone plutôt que de le rencontrer dans son bureau. L’économie que propose les banques en ligne suffit amplement a compenser ce manque.

Pour la question de réduction des frais qui nous intéresse, les formules proposées sont plutôt convaincantes :

Retrait / paiement direct : Une commission de 2% sur le montant du paiement ou du retrait et pas de commission fixe. Boursorama et BforBank descendant même à 1,95%. C’est sans comparaison avec les banques classiques. Si nous reprenons le même exemple de retrait ou de paiement de 500€, la commission avec une banque en ligne ne serait « que » de 500 * 0,020 = 10€. Dans le meilleur des cas avec une banque classique, (cas de paiement), vous aurez à débourser au moins 12,7€. 

Comme nous l’avons vu plus haut, tout ceci concerne une utilisation de la carte bancaire en dehors de la zone euro. Il faut encore une fois ajouter à ces commissions, les frais de change qui sont du même ordre que ce que proposent les banques traditionnelles.

Accompagnement aux voyageurs : Les banques en ligne étant des filiales de banques traditionnelles, leur service client est d’un bon niveau qualitatif. Mais comme déjà évoqué, les banques en ligne ne vous permettent pas de rencontrer votre conseiller et de lui parler directement dans une agence. Tout se passe au téléphone ou par email, ce qui rend plus distant le rapport que vous avez avec votre banque.

Autre point à noter, les établissements en ligne adoptant une politique de réduction maximale des coûts, ils peuvent se montrer plus contraignants sur ce qui pourrait leur engendrer des frais annexes. En cas de mouvements suspects sur votre compte, les banques en lignes pourraient plus rapidement bloquer votre carte bancaire. Ceci afin de limiter les remboursements si vous êtes victime de fraude à la carte bancaire.

Autres avantages des banques en ligne

Nous venons de le voir les établissements en ligne offre de meilleurs solutions de banque en voyage. Leur avantage économique ne se limite pas à ce qu’elles vous proposent quand vous êtes à l’étranger. Il faut savoir également que les banques en lignes offrent gratuitement les services bancaires usuels. Pas de frais de gestion de compte, le chéquier est gratuit, et la carte bancaire également. Etant des filiales de banques traditionnelles, elles disposent en plus de leur qualité de service et de certaines de leurs installations physiques comme les DAB.

Ce qui peut donner envie d’adopter complètement une banque en ligne et fermer son compte dans une banque classique. Ce choix ne peut être que personnel et il appartient à chacun de savoir s’il souhaite se lancer ou pas. Dans tous les cas au vue des éléments déjà évoqué, il apparait déjà clairement que les banques traditionnelles ne sont pas une bonne solution de banque en voyage. Vous pouvez donc au minimum ouvrir un compte dans une banque en ligne en plus de votre banque classique.

Pour vous aider dans votre prise de décision, je vous remets ci-dessous en synthèse les éléments gratuits et  les avantages que vous aurez à l’ouverture d’un compte dans une banque en ligne :

  • Prime à l’ouverture du compte : 80 € chez ING direct et Boursorama
  • Carte bancaire gratuite : sous condition d’avoir un revenu minimal de 1000€ chez Boursorama ou 1200€ chez ING Direct et BfoBank. Dans tous les cas il n’y a pas d’obligation de domiciliation de votre salaire.
  • Découvert autorisé avec la carte bancaire :  500€ en moyenne
  • tarification nulle ou très basse
  • Prime pour l’ouverture d’un produit d’épargne.

Banque en voyage : les banques mobiles (néo banques)

banque en voyage - librevoyageur banque en voyage - librevoyageur

Une dernière solution de banque en voyage pourrait être les néo-banques. Il s’agit de banques 100% digitales dont l’exclusivité des services sont en lignes. Elles sont souvent confondues avec les banques en lignes mais les différences sont  simples à comprendre.

Comme déjà relevé plusieurs fois, les banques en lignes sont des filiales de banques traditionnelles. Elles proposent des services similaires à leur banque « mère » mais uniquement en ligne pour réduire les coûts. Les néo-banques vont encore plus loin que les banques en ligne. Ce sont de nouvelles structures qui ont profité du développement de la navigation internet sur mobile pour proposer des services bancaires uniquement sur smartphone. D’où leur nom de banque mobile.

Toutes les interactions ou presque que vous aurez avec votre néo banque se feront à travers son application mobile. Tout y est pensé pour vous simplifier la vie et vous pourrez gérer votre compte sans aucun souci.

Les néo-banques principales

Les deux plus importantes sont N26 (allemande) et Revolut (anglaise).

Ces établissements d’un nouveau genre se trouvent être LA solution la plus économique de banque en voyage. Les offres des néo-banques sur les points économiques qui nous intéressent depuis le début de l’article sont très extrêmement concurrentielles.

Retrait : Concernant le retrait hors zone euro, N26 prend une commission de 1,7% du montant retiré sans commission fixe. Quand à Revolut, 0€ jusqu’à un retrait de 200€ puis 2% du montant retiré toujours sans commission fixe.

Paiement direct : Pour le paiement direct hors zone euro, N26 ne prend pas de commission 0€ et Revolut idem, 0€ jusqu’a un retrait de 5000€ et seulement 0,5% au delà. Imbattable!

Si nous reprenons notre exemple de dépense de 500€, un paiement direct avec une carte bancaire N26 ou Revolut ne vous coûtera pas un seul centime de plus. Pas de commission fixe, pas de commission en pourcentage du montant retiré. Vous n’aurez aucun prélèvement supplémentaire sur votre relevé de compte.

Les néo banques vont jusqu’à faire tomber le dernier bastion qui nous restait en face dans notre recherche de réduction des coûts en voyage. N26 et Revolut n’appliquent aucun frais de change lors d’un paiement hors zone euro. Vous n’êtes vraiment prélevé que de ce que vous consommez. La cerise ultime sur le gâteau 😉

De plus les conditions d’ouvertures de comptes dans les banques mobiles sont des plus simples. Tout se fait en ligne en quelques minutes. Aucune condition de revenu, pas de procédure lourde de vérification d’identité, la simplicité est le maître mot. Ceci apparait comme étant la solution idéale. Mais alors pourquoi ne pas vous conseiller tout simplement les néo-banques dès le début? Parce que d’autres éléments sont à prendre en considération.

Accompagnement aux voyageurs : tout d’abord les néo-banques ou banques mobiles ne sont pas tout à fait des banques mais plutôt des établissements de paiement. Pour revendiquer le titre de banque, il leur faut détenir une licence bancaire, ce qu’elles n’ont pas (contrairement aux banques en ligne). Concrètement, elles ne peuvent pas accompagner leurs clients dans toutes les démarches pour lesquelles ont fait appel à une banque. Elles ne proposent pas les différents crédits logement, consommation, … autour desquels la vie économique s’articule.

Vous ne pourrez pas non plus avoir de chéquier (si vous vous en servez encore ;-)) ni faire de dépôt d’espèce. Vous êtes ici dans un monde exclusivement digital. Autre changement par rapport aux banques classiques ou en ligne, vous n’avez pas d’autorisation de découvert. Avec un néo banque, vous ne pourrez consommer que ce que vous avez réellement sur votre compte. Ce qui peut être gênant en cas d’imprévu ou de coup dur.

Un dernier point qui est l’objet de reproches répétées aux néo-banques est la quasi absence de service client. Votre conseiller n’est autre que votre smartphone et ne comptez pas sur un appel, tout se fait par chat.

Les néo-banques apparaissent donc comme une bonne solution de banque en voyage mais surtout comme une banque complémentaire. L’ouverture et la gestion de compte étant gratuite, vous pouvez ouvrir un compte néo-banque en plus de votre compte classique. Vous aurez ainsi deux cartes, une pour votre vie de tout les jours et l’autre pour vos voyages.

Je vous conseillerai même d’emporter vos deux cartes en voyage pour pouvoir utiliser l’autre si l’une des deux ne marche pas. L’autre avantage d’avoir deux cartes en voyage est liée à l’acceptation ou non des fournisseurs Visa ou Mastercard par les banques étrangères. En ayant une carte avec chaque fournisseur, vous avez l’assurance de pouvoir régler vos paiements partout dans le monde. Du moins partout ou vous pourrez payer vos achats avec une carte bancaire.

Le cas particulier d’Orange Bank

Depuis l’année dernière, Orange, l’opérateur de téléphonie s’est aussi lancée dans le secteur bancaire digital. Le moins que l’on puisse dire est que Orange s’est bien employé à brouiller les pistes. L’opérateur propose un service hybride de banque en ligne et de néo-banque.

Elle reprend les critères d’ouverture de compte des néo banques : accès à tous, pas de condition de revenu. Elle privilégie également l’application mobile pour gérer la relation client sur le même modèle que les néo banque. En revanche, elle offre une prime d’ouverture de compte et applique des commissions similaires aux banques en ligne. Suivant votre situation financière, vous pourriez aussi bénéficier d’une autorisation de découvert comme avec une banque en ligne et les crédits devraient suivre dans un avenir proche.

Orange banque essaie donc de réunir le meilleur des deux mondes. Son modèle est basé pour l’instant sur celui des néo banque mais il a vocation a évoluer rapidement vers une banque en ligne. Pour le moment, vous avez avec Orange banque la flexibilité des néo banques mais les services et une tarification proche des banques en ligne.

Personnellement je ne suis pas convaincu que l’intérêt d’opter pour ce choix pour l’instant. L’objectif principal de réduction des frais reste du niveau des banques en lignes ce qui est moins interessant que les néo banques. Le seul cas de figure ou la banque digitale hybride proposée par Orange peut apporter un avantage est quand vous avez un niveau de revenu très limité et que vous souhaitez avoir un service du niveau des banques en ligne.

Banque en voyage : Avoir toujours un peu d’argent liquide

banque en voyage - cash - librevoyageur

Ce dernier chapitre pourrait vous surprendre car je viens de vous recommander de prendre non pas une mais deux cartes bancaires en voyage. Alors pourquoi la question du cash?

Tous les grands voyageurs le savent, il vaut toujours mieux avoir un peu d’argent liquide sur soi. Dans certains pays, c’est tout simplement indispensable, le bon vieux cash circule encore énormément et reste le moyen de paiement usuel. Même en dehors de ces pays, je vous conseillerai quand même d’en apporter avec vous pour des raisons de sécurité.

Votre argent liquide peut aussi vous dépanner en voyage  : carte non fonctionnelle, distributeur en panne, commerçant qui n’accepte pas le paiement par carte etc… Les bonnes raisons ne manquent donc pas pour avoir un peu d’argent liquide sur soi. Vous n’êtes pas obligé de changer votre cash tout de suite en arrivant. Si vous avez déjà une solution de banque en voyage économique comme celles que je vous ai conseillé, garder vraiment votre cash comme un moyen de dépannage.

En résumé

Banque traditionnelleBanque en ligneNéo banque
Frais en voyage
Commission fixeOuiGratuitGratuit
Commission en % du montantOuiOuiGratuit
Frais de changeOuiOuiGratuit
Conditions du compte
Prime ouverture de compteNonOuiNon
Frais de gestion de compteOuiGratuitGratuit
Frais de carte bancaireOuiGratuitGratuit
Découvert
OuiOuiNon
CréditOuiOuiNon
ChequierOuiOuiNon

 

Evaluation : 5.0/5. A partir de 2 votes.
Patientez s’il vous plait
A propos de l’auteur

Articles similaires

Partir en voyage commence bien souvent par préparer sa valise. Une première étape essentielle qui...

Ca y est, l’année 2018 tire vers sa fin. Sans vouloir faire un bilan tout de suite, j’espère pour...

J’ai eu la chance de faire récemment une découverte des plus intéressantes sur la blogosphère...

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.