Takayama est une ville très charmante de la région des alpes japonaises. Elle occupe un espace géographique et culturel des plus interessants du pays. C’est l’une des plus merveilleuses destinations pour découvrir la campagne japonaise et son passé millénaire. Que faire à Takayama? Où dormir dans la ville? Que voir? Que manger? Dans cet article, vous trouverez toutes les informations utiles pour préparer votre voyage et bien profiter de votre séjour.

Informations pratiques

Comment aller à Takayama

  • Voiture : vous pouvez rejoindre Takayama en un peu moins de 2h en voiture de location depuis Kanazawa. L’autoroute E41 vous permet de faire le trajet le plus court mais il comporte un péage qui vous coutera environ 2000 JPY (environ 16€).
  • Train : si vous souhaitez voyager en train à Takayama, je vous recommande vivement de vous procurer un JR pass, une semaine au moins avant votre voyage. C’est de très loin, la solution la plus économique pour voyager sur le réseau ferré japonais. Avec votre JR pass vous pourrez faire le trajet Kanazawa-Toyama en shinkansen (TGV) et Toyama-Takayama en Limited Express. Le tout vous prendra 2h environ.

Où dormir à Takayama

Ryokans où dormir à Takayama

Pour une bonne expérience de la ville de Takayama, je vous conseille de loger dans un Ryokan. Quoi de mieux qu’un hébergement traditionnel japonais pour séjourner dans une si belle ville de campagne? Leur tarif est parfois élevé mais il est quand même possible de trouver de bonnes affaires et passer quelques nuits à la japonaise.

que faire à takayama - ryokan - librevoyageur

Ryokan Takayama

Ryokan Tanabe : il dispose d’un très bon emplacement dans la ville, à quelques pas des quartiers historiques et des principales attractions. Le Ryokan Tanabe est l’un des meilleurs choix pour se loger à Takayama si vous souhaitez prendre un hébergement typique japonais. Vous pourrez y faire l’expérience d’une auberge traditionnelle et profiter d’un onsen, les bains chauds japonais. L’établissement dispose de plus, d’un parking privé gratuit. Ce qui est un réel point positif si vous avez une voiture de location. C’est mon ryokan coup de coeur à Takayama. N’hésitez pas à faire vos réservations en ligne, les chambres sont vites occupées.

Ryokan Oyado Koto No Yume : Oyado Koto No Yume est un autre très bon Ryokan où se loger à Takayama. Il se trouve juste à coté de la gare et propose des services de première qualité. Son emplacement est idéal si vous souhaitez réaliser plusieurs excursions en train pour découvrir les villes voisines de Takayama. tout comme le premier, ce ryokan dispose aussi d’un parking gratuit. Réservation en ligne ici.

Ryokan Asunaro : il se trouve également près de la gare et légèrement plus économique que les deux précédents. Le personnel est très chaleureux et veille avec beaucoup d’attention à ce que vous passiez un agréable séjour. Comme services supplémentaires, vous pourrez bénéficier de prêts de vélos ou profiter de la bibliothèque de l’établissement. Vous pouvez réserver en ligne ici.

Hôtels où dormir à Takayama

Si vous n’êtes pas particulièrement emballé par les ryokans, vous pouvez toujours dormir dans un hôtel à Takayama, dans une formule standard. Ci-dessous quelques bonnes adresses.

Wat Hotel & Spa Hida Takayama : c’est un hôtel au sens occidental près de la gare. L’établissement est récent et dispose d’équipements de qualité avec une bonne literie. Un onsen ainsi qu’un spa privé sont aussi disponible au dernier étage. Vous pouvez réserver ici.

Takayama Ouan : cet établissement propose une formule intéressante à mi-chemin entre un ryokan et un hôtel standard. Le sol en tatami et le décor donnent une orientation vers un hébergement traditionnel mais la literie est plutôt celle d’un hôtel. C’est un excellent choix si vous souhaitez faire une petite expérience des ryokans sans totalement rompre avec vos habitudes. Réservation en ligne ici.

Que manger à Takayama

A Takayama, vous trouverez tous les plats typiques japonais et vous pourrez consommer toutes les variétés de poissons frais comme dans les autres villes du pays. Pour plus d’informations sur les spécialités de Takayama, vous pouvez vous rendre directement à la rubrique dédiée.

Bon à savoir

Rythme de vie :  Takayama est une grande ville avec une grande agglomération mais elle reste une ville de campagne. Le rythme de vie y est moins dynamique que ce qu’on peut trouver à Kyoto ou même à Kanazawa, plus près dans les alpes. Les commerces et boutiques sont ouverts en général entre 10h et 17h30. Difficile alors de trouver un café ouvert tôt le matin pour un petit déjeuner dehors. Un point important à noter si vous êtes matinal ou si vous aimez la vie nocturne.

Change : comme dans d’autres villes du Japon, certains commerces ou restaurant n’acceptent pas la carte bancaire et ne prennent que les paiements en liquide. Par précaution pensez à changer vos euros en yens dans des villes plus grandes avant d’arriver à Takayama. Vous aurez un meilleur taux et en plus, les bureaux de change sont plus difficile à trouver à Takayama. En cas d’oubli, si vous avez votre carte bancaire, vous pourrez toujours vous rabattre sur les distributeurs automatiques des supermarchés de proximité 7 Eleven (Seven Eleven) ouvert 24h/24.

Que faire à Takayama

Bien qu’étant assez étendue, Takayama est une ville très touristique et agréable à découvrir. Son centre historique se concentre sur quelques rues et vous n’aurez pas à parcourir de longs kilomètres pour visiter les principaux centres d’intérêts. Comme je vous l’indiquais juste au dessus, le choix de votre logement sera très important pour vous permettre de faire vos sorties convenablement. Un point de chute bien situé vous permettra de couvrir aisément les nombreux atouts touristiques de la ville.

Les rues historiques

que faire a takayama - quartiers historiques - librevoyageur

Quartiers historiques – Takayama

Autant vous le dire tout de suite, les quartiers historiques de Takayama sont les endroits que j’ai préféré lors de mon voyage. J’ai vraiment adoré passer des heures à flâner dans les anciennes ruelles historiques de la ville au milieu des maisons en bois, rappelant le Japon médieval. Il s’agit principalement des quartiers : Kamisanno-machi, Kaminino-machi et Kamiichino-machi.

La rue la plus populaire de Kamisanno-machi ne porte pas de nom, mais vous ne pouvez pas la louper. C’est la deuxième rue en allant vers l’Est après le grand pont qui enjambe le fleuve Miyagawa. Comme d’autres rues interessantes, elle débouche sur le carrefour de Sanmachi Suji au milieu du quartier.

que-faire-a-takayama-Sanmachi-Suji-librevoyageur

Sanmachi Suji – Takayama

Sur cette rue, de part et d’autre de la chaussée, des petites rigoles laissent ruisseler une eau claire et transparente, caractéristique des régions montagneuses. Les maisons sont toutes en bois, incroyablement bien préservées. Si vous ne savez que faire à Takayama, vous pouvez commencer par ses quartiers historiques. Vous prendrez beaucoup de plaisir à y déambuler pour admirer les maisons anciennes et vous imprégner de l’atmosphère authentique qui y règne.

De plus, dans les ruelles historiques du centre, vous aurez aussi de bonnes occasions de faire vos achats de souvenirs. Vous trouverez un peu partout des boutiques de spécialités locales ainsi que des brasseries de Saké, l’alcool de riz, spécialité du japon. Vous trouverez aussi d’autres produits à base de thé vert ou des pâtisseries.

La route 158

C’est l’artère principale autour duquel la ville de Takayama s’est construite. Elle est donc plus animée et l’ambiance qui y règne est complètement différente de ce qu’on trouve dans les rues historiques. Vos balades vous feront certainement passer par cette rue également mais si je vous en parle ici, c’est que vous devriez faire plus que simplement y passer.

En parcourant le bout de la rue entre le fleuve Miyagawa et la gare de Takayama, vous passerez devant de nombreux commerces et boutiques. Vous trouverez également des restaurants (dont des établissements proposants des cuisines du monde) où vous pourrez diner le soir. Vous trouverez assurément que faire à Takayama également dans cette partie de la ville. N’hésitez donc pas à la fréquenter pendant votre séjour.

Takayama Jinya

que faire a takayama - takayama jinya - librevoyageur

Takayama Jinya – Takayama

La visite de Takayama Jinya (ou Takayama Jin’ya) est une activité incontournable à faire à Takayama. C’est l’ancien bureau régional du Bakufu d’Edo. A l’époque d’Edo, (XVIIe au XVIIIe siècle) le Bakufu était le gouvernement militaire sous les ordres du Shogun, le général en chef. C’est donc ce dernier qui détenait le pouvoir exécutif sur le territoire japonais, l’empereur étant le gardien des traditions. Ce système prit fin au début de l’ère Meiji, qui signa le début de la révolution moderne du Japon.

Takayama Jinya est donc un complexe que le gouvernement shogunal (on parle aussi de Shogunat) occupait pour gérer l’administration locale. Il comporte plusieurs bâtiments et dépendances qui permettaient de réguler l’activité économique et judiciaire des provinces de la région. On y trouve par exemple l’un des plus anciens greniers à riz du Japon, construit en 1600. Vous pourriez aussi visiter la salle de Justice, avec la salle d’interrogatoire ornée encore d’instruments qui ne laissent guère de doute sur leur efficacité pour arracher des aveux aux prévenus.

D’autres salles avec des accès controlés, abritent des trésors culturels de cette époque. Vous ne pourrez pas y prendre de photo mais vous pourrez toujours admirer des armures authentiques de samurai, des plans et documents administratifs etc…

que faire a takayama - takayama jinya - librevoyageur

Vue intérieure Takayama Jinya

Le complexe était également un lieu de vie avec ses espaces de repos et ses petits jardins japonais toujours très beaux et relaxants. Lors de votre visite, prenez aussi le temps de profiter des terrasses avec vue sur les jardins.

Le marché matinal de Miyagawa

Lors de votre séjour à Takayama, vous pourriez aussi faire un tour au marché du matin de Miyagawa. Depuis plus de 200 ans, les commerçants installent leurs stands sur la rive Est du fleuve Miyagawa. C’est un marché historique qui est peu à peu devenu un marché touristique où vous pourrez trouver toutes sortes de produits frais. Vous y trouverez également des pièces artisanales issues du travail du bois. Ce sera une autre occasion pour vous d’acquérir des objets d’art ou des bijoux en souvenir.

Le marché est assez petit et il n’est ouvert que le matin. Y faire un tour ne vous prendra pas beaucoup de temps. N’hésitez donc pas à y aller pour découvrir l’ambiance et échanger quelques mots avec les vendeurs tous très accueillants et toujours très heureux de vous donner des explications sur leurs produits.

Le sanctuaire Sakurayama Hachimangu

Comme toute ville  japonaise digne du nom, Takayama a aussi ses lieux de culte religieux qui permettent de faire des visites culturelles interessantes. A l’entrée Nord-Est de la ville, vous trouverez le sanctuaire shintoïste Sakkurayama Hachimangu.

Situé en altitude sur un petit sommet, le sanctuaire a été probablement conçu pour donner une retraite paisible aux moines. Il permet de sortir de la ville urbaine pour se retrouver avec soi même dans un espace naturel. L’endroit est calme et appelle à la méditation. Prenez donc le temps de profiter des lieux sans perturber sa quiétude.

D’autres lieux de culte se trouvent juste à côté. Il s’agit du sanctuaire Higashiyama Hakusan et du temple bouddhiste Higashihayashiyamadaio. Si vous le souhaitez, vous pourrez les visiter également. Se rendre dans les lieux de cultes à Takayama ou au Japon en général est une activité enrichissante qui permet de percevoir une partie de la culture locale.

Les religions shintoïste et bouddhiste sont omniprésentes dans les villes japonaises et beaucoup d’enseignements se font encore à travers elles. Lors de mon passage, j’ai pu voir des enfants prendre des cours d’arts martiaux dans le temple Higashihayashiyamadaio.

Le festival Takayama Matsuri

que faire a takayama - festival matsuri - librevoyageur

Differents Yatais du festival Takayama Matsuri

Une des plus interessantes activités à faire à Takayama est le festival Takayama Matsuri, l’un des plus grands du Japon. Il se déroule deux fois par an, au printemps (14, 15 Avril), le festival Sannō Matsuri et à l’automne (9, 10 Octobre) le Yahata Matsuri.

Ce sont des événements populaires majeurs qui mettent la ville en ébullition. Le moment le plus attendu est le défilé des Yatais la nuit. Ce sont des chars richement décorés de sculptures dorées, produites par les meilleurs artisans de la ville. Les Yatais représentent chaque quartier de la ville et les autres jours de l’année en dehors du festival, ils sont mis à l’abri dans des entrepôts spéciaux. Vous pourrez tomber sur ces  l’un de ces entrepôts lors de vos balades. Il y en a un dans les ruelles historiques par exemple, ou près du marché de Miyagawa.

Si vous avez la chance de visiter Takayama pendant l’une des dates du festival Matsuri, vous pourrez faire l’expérience d’une des plus grandes réjouissances populaires du pays.

Que manger à Takayama

La découverte d’une ville du Japon passe aussi par sa gastronomie. Takayama ne déroge pas à cette règle et a ses spécialités culinaires bien à elle.

Le boeuf de Hida

que faire à takayama - boeuf de hida - librevoyageur

Boeuf de Hida – Takayama

L’une des meilleures viandes du Japon. Elle reste moins connue que le boeuf de Kobe qui est en tout point, une viande d’exception. Avant de passer chez le boucher, les animaux sont traités comme des rois. Les éleveurs leurs procurent régulièrement des massages et leurs font écouter de la musique classique. Rien que ça! Inutile de vous dire que la viande après, est d’un fondant extraordinaire et d’une excellente qualité, reconnue partout dans le monde.

Le boeuf de Hida est moins dorloté que celui de Kobe mais il est également élevé dans des conditions de confort très élevés. Sa renommée au Japon est même quasi similaire à celui de Kobe et sa finesse fait qu’il peut même se déguster en sushi.

Pour déguster le boeuf de Hida à Takayama, je vous conseille le restaurant Hidagyu Maruaki dans le centre. A un prix raisonnable vous pourrez savourer un bon morceau de cette bonne viande sur des petites grillades personnelles. A l’heure de midi, ne tardez pas trop avant de vous y rendre. Le restaurant est assez prisé et vous pourriez devoir attendre pour avoir une table.

Le Saké

L’autre spécialité de Takayama est son Saké, le célèbre alcool de riz consommé dans tout l’archipel et connu dans le monde entier. Il est parfois appelé vin japonais du fait de toutes les attentions liées à sa production et à sa dégustation. Mais cette appellation est abusive car le saké est en réalité une bière. Il est issue de la fermentation de céréales de riz. En revanche il n’a pas la saveur amère caractéristique de la bière car le malt n’est pas inclus dans ses ingrédients de préparation. Le cru de Takayama est reconnu comme étant l’un des meilleurs du Japon. Lors de votre voyage, ne manquez donc pas de prendre le temps de déguster l’alcool du pays.

Autour de Takayama

Takayama est aussi idéalement située pour faire des excusions passionnantes. Après avoir sillonné tous les recoins de la ville, vous pouvez faire des sorties un peu plus loin pour ajouter une saveur particulière à votre séjour. Lors de ma visite de Takayama, j’ai eu la chance de faire quelques excursions mémorables que je vous partage ci-dessous.

Shirakawago

que faire a takayama - shirakawa - librevoyageur

Village historique de Shirakawago

Comment aller à Shirakawa

Le village de Shirakawago ou Shirakawa est une petite merveille que vous pourrez visiter dans le nord de Takayama. C’est un ensemble de belles petites maisons historiques inscrites au patrimoine mondial de l’humanité.

Pour vous y rendre depuis Takayama, vous pourrez prendre la route 158 en direction de Kanazawa et poursuivre sur la l’autoroute E41. Le trajet dure à peine une heure. En transport en commun, vous pouvez aussi prendre le bus Nohi depuis la gare de Takayama.

Découverte du village de Shirakawago

La visite de Shirakawa est un véritable retour dans le passé. Le village est traversé par une artère principale autour de laquelle sont disposées des maisons typiques en bois, surmontées d’épaisses toitures de pailles. Ces maisons sont des représentants des constructions historiques appelées Minka, littéralement, maison du peuple. En effet, à l’origine, elles étaient occupées par les classes populaires comme les paysans, les artisans et plus tard, les marchands.

Les Minkas de Shirakawa sont dit de style architectural Gasshō-zukuri ce qui veut dire : structure aux mains jointes. Un nom très poétique tout comme le village dans son ensemble.

Mais comme toutes les constructions en bois, elles résistent assez difficilement au temps. Heureusement, les Minkas ainsi que le reste du village de Shirakawa bénéficient de fonds de subventions du gouvernement japonais pour les sites historiques. C’est ce qui a permis de les preserver et d’en faire le site absolument magnifique qu’il est aujourd’hui.

Le village de Shirakawa est donc une attraction de premier plan que vous devez absolument découvrir si vous visitez la région de Takayama. En plus des maisons traditionnelles dont je viens de vous parler longuement, le village s’inscrit dans un paysage de montagne qui le rend très photogénique.

Pour bien profiter du village, je vous recommande de passer une nuit dans un de ses ryokans. Je vous conseille tout particulièrement le Shiroyamakan. C’est un très beau ryokan authentique avec un personnel aux petits soins.

Kanazawa

que faire a takayama - kanazawa - librevoyageur

Kanazawa

Il est peut probable que vous ne soyez pas passé à Kanazawa avant d’arriver à Takayama. Mais si c’est le cas et que vous cherchez que faire à Takayama en dehors de la ville, je vous recommande de remonter jusqu’à la capitale des alpes japonaises.

Elle regorge également de trésors touristiques et vous pourriez y passer de très bons moments. Etant la plus grande ville de la région, elle se présente parfois sous des aspects très modernes mais elle a su garder son âme et son authenticité.

Les quartiers historiques de maisons de thé notamment, sont des endroits que vous pourriez adorer découvrir. Les plus célèbres sont Higashi Chaya, Kazue Machi et Nishi Chaya. Elles ont gardées leurs maisons traditionnelles en bois et une chaude ambiance de moyen-âge y règne encore aujourd’hui. Dans ces quartiers, vous pourriez avoir la chance de rencontrer des Geishas, les fameuses dames de compagnie, gardiennes de la tradition japonaise.

A découvrir également à Kanazawa, le grand parc de Kenrokuen qui fait partie des trois plus célèbres du Japon. C’est un parc avec des petits cours d’eau et des lacs, très agréable pour se ressourcer. Il se trouve juste à coté du château de Kanazawa, une autre grande attraction de la ville.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article dédié à Kanazawa sur le blog.

Le téléphérique de Shinhotaka

que faire a takayama - shinhotaka ropeway - librevoyageur

vue de la plateforme d’observation – Shinhotaka

Comment aller à Shinhotaka

Le shinhotaka ropeway comme l’appelle les japonais est un téléphérique qui vous permet de découvrir les hauteurs des alpes japonaises sans devoir faire une grande randonnée en montagne. La montée via le périphérique coute un peu moins de 3000 JPY (23€ environ).

Vous pourrez vous y rendre soit en une heure en voiture de location par la route 158, ou en bus depuis la gare de Takayama. La station est desservie par le Nohi Bus.

C’est le plus long téléphérique d’Asie et il vous permet d’aller tout en haut du mont Hokata-Dake qui culmine à 2900 mètres d’altitude. Le mont Hokata-Dake est le 3e plus haut du Japon après le mont Kita et surtout le célèbre mont Fuji qui est un des symboles les plus utilisés du pays.

Découverte des sommets

Deux plateformes permettent de prendre le shinhotaka ropeway pour arriver au sommet de la montagne. La première vous amène en 5 minutes à une station intermédiaire où vous devez changer de cabine. A ce stade, vous pouvez déjà profiter de l’arrêt pour découvrir le paysage ou profiter d’un bain dans un onsen. Ensuite le deuxième téléphérique, le shinhotaka ropeway 2, vous amènera à la station d’observation. Pendant la montée qui dure 7 minutes environs, vous pourrez déjà admirer la vue sur les montagnes qui se découvrira peu à peu sous vos yeux. Pour être aux premières loges et profiter d’une vue dégagée, pensez donc à trouver une bonne position à l’arrière de la cabine.

Une fois arrivée à la station d’observation, vous découvrirez que la température chute brutalement par rapport à la plateforme de départ. Pour cette raison, il est recommandé en toute saison de prendre de quoi se couvrir pour ne pas attraper froid. Si vous avez l’habitude de la montagne vous le savez certainement mais pour les autres, retenez bien que les variations de degrés en altitude peuvent être très importantes. Il vaut donc mieux prévoir des vêtements chauds. En cas d’oubli, la boutique de la station est plutôt bien équipée et vous pourrez sauver votre expérience moyennant quelques yens.

De la terrasse sur le toit de la station, vous aurez alors une vue imprenable sur les sommets enneigés des alpes. Le paysage est vraiment superbe, prenez donc votre temps pour savourer le moment. Avant votre montée, vous aurez un petit dépliant pour vous donner quelques informations sur les montagnes. Une fois tout en haut, vous pourrez ainsi vous amusez à les reconnaitre.

Pour prolonger l’expérience, vous pourrez aussi vous engager dans une randonnée pour atteindre la petite vallée de Kamikochi. C’est une petite merveille de beauté, cachée au milieu des montagnes. Si une marche active de 3 heures ne vous effraie pas, je vous la recommande chaudement.

Cet article dédié à la visite de Takayama s’achève ici. J’espère vous avoir conforté dans votre choix d’aller découvrir cette belle ville des alpes japonaises. J’espère aussi vous avoir fourni toutes les informations utiles pour préparer votre voyage. Si vous avez des questions à la lecture de ces lignes, n’hésitez pas à me les poser en commentaires. Elles pourront toujours êtres utiles à d’autres lecteurs.

Rating: 5.0/5. From 4 votes.
Please wait...
A propos de l’auteur

Articles similaires

A l’instar de plusieurs grandes villes du monde, Tokyo, la capitale du Japon s’est aussi offerte une...

Des visites à faire au Japon, Miyajima est certainement l’une des plus magiques. La petite île...

Si vous voyagez sur l’île de Kyushu au Japon, il y a une ville que vous devez absolument visiter....

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.